Livraison à 3 € et offerte à partir de 50 €

lutter gaspillage alimentaire

Gaspillage alimentaire : 8 astuces pour lutter contre

Le gaspillage alimentaire, nous en sommes tous conscients et nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir l’éradiquer. Aujourd’hui, on estime que 20 % de la nourriture produite termine à la poubelle sans être consommée

Lutter contre le gaspillage alimentaire est un moyen de prendre soin de la planète et de mener un mode de vie plus éco-responsable. Comment s’y prendre ? Par où commencer ?

Voici 8 façon de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Gaspillage alimentaire : le bilan

gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est la nourriture destinée à la consommation humaine et qui à un stade de la chaîne alimentaire est perdue ou jetée. Selon l’Ademe, un Français gaspille en moyenne 30 kg de nourriture chaque année, dont 7 kg qui sont jetés encore emballés. Au niveau mondial, c’est 20 % de la nourriture produite qui est jetée à la poubelle.

Toujours selon l’Ademe, adopter de bons comportements pour lutter contre le gaspillage peuvent permettre à un foyer d’économiser jusqu’à 100 euros par an.

Depuis la loi du 11 février 2016, la France s’est investie en tant que pionnière dans ce combat en devenant le premier pays au monde à instaurer une législation aussi forte contre le gaspillage alimentaire. En 2019, le gouvernement s’engageait à :

  • intensifier la lutte contre le gaspillage dans la restauration collective ;
  • clarifier l’information sur la durabilité minimale des produits ;
  • étendre le don à certains opérateurs de l’agro-alimentaire et à la restauration collective, en plus de la grande distribution.

Au niveau individuel, nous avons aussi un rôle à jouer pour lutter contre le gaspillage.

8 gestes pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Si vous souhaitez vivre un mode de vie éco-responsable et plus respectueux de l’environnement, limiter le gaspillage alimentaire au quotidien est un très bon début. Voici 8 gestes à mettre en place pour y parvenir.

1. Planifier ses repas 

batch cooking

Aller faire les courses en ayant faim ou sans avoir de liste, c’est prendre le risque d’acheter en trop grande quantité, d’acheter des choses que l’on a déjà ou des choses dont on n’a pas besoin.

La solution : l’organisation ! Avant de faire vos courses alimentaires, faites un inventaire de votre frigo et de vos placards, planifiez vos repas de la semaine et faites une liste. N’oubliez pas de prévoir le nombre de repas que vous consommerez à la maison ainsi que le nombre de personnes à nourrir. Planifier vos repas à l’avance permet de n’acheter que le nécessaire et en bonne quantité.

Pendant la planification de vos repas, pensez à prendre en compte votre emploi du temps. Vous dînez chez des amis le vendredi soir ? Ce sera un repas de moins à prévoir ! Vous allez au bureau 5 jours par semaine ? Prévoyez des repas simples et rapides à emporter dans votre lunch box.

2. Conserver ses aliments de manière optimale

stop gaspillage alimentaire

Une fois vos aliments achetés, il est nécessaire de les conserver correctement afin de faire en sorte qu’ils durent le plus longtemps possible.

Dans un premier temps, assurez-vous que votre réfrigérateur soit toujours propre. Conserver de la nourriture dans un frigo sale, ce n’est non seulement pas hygiénique mais ça fait aussi pourrir les aliments plus vite. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les œufs, les tomates, les agrumes, les oignons, les pommes de terre, le concombre et l’avocat ne doivent pas être conservés au frigo.

Pour stocker vos préparations de batch cooking ou pour conserver vos restes au quotidien, soyez équipé : utilisez des boîtes de conservation en verre, du tissu enduit de cire d’abeille, des bocaux… Ces accessoires zéro déchet vous permettront de conserver vos aliments et préparations de manière optimale.

3. Surveiller les dates de péremption 

dates de péremption

Tous les produits alimentaires emballés ont une date de péremption, c’est la loi ! Cependant, attention à ne pas confondre DLC et DLUO.

La Date Limite de Consommation concerne les denrées les plus périssables qui ne doivent pas être consommées une fois périmées. En effet, une fois la date passée, elles peuvent représenter un danger pour la santé.

La Date Limite d’Utilisation Optimale indique la date jusqu’à laquelle le produit est en situation optimale. Le produit consommé après cette date sera peut être moins bon ou la texture aura peut être changé, mais il ne représente aucun danger. 

Nous avons dédié un article aux produits qu’il est possible de consommer périmés, n’hésitez pas à le consulter. 

4. Bien conserver les restes de repas

conserver aliments

Cuisiner un plat en grande quantité permet de passer moins de temps en cuisine et d’avoir des repas prêts à être consommés à disposition pendant plusieurs jours.

Cela dit, il est important de conserver les restes correctement dans des contenants hermétiques en verre, et surtout de les consommer rapidement. Pour avoir des repas express sous la main sans avoir à y penser, vous pouvez conserver vos plats dans le congélateur pendant environ 3 mois.

Astuces : pour conserver vos restes de sauce, du lait de coco, des purées pour bébé ou des herbes aromatiques par exemple, placez-les dans un bac à glaçons puis directement au congélateur.

5. Acheter des fruits et légumes « moches »

anti gaspillage alimentaire

Avant de se retrouver sur nos étalages, les fruits et légumes sont analysés. Ceux qui ne répondent pas aux critères de calibrage imposés par les centrales d’achat finissent souvent à la poubelle. Pourtant, ils sont parfaitement comestibles et d’aussi bonne qualité.

Heureusement, de plus en plus d’enseignes proposent aujourd’hui la vente de fruits et légumes “moches” à des prix en moyenne 20 % moins chers. A part si vous êtes styliste culinaire, une carotte à deux pattes ne fera aucune différence dans vos assiettes 😉

6. Demander un “doggy bag” au restaurant

doggy bag

Les assiettes de restaurant sont souvent bien trop copieuses. Résultat : nous nous forçons à finir notre assiette et donc à trop manger, ce qui n’est pas forcément recommandé pour la santé. Ou alors, nous n’osons pas demander au serveur d’emballer les restes de peur de paraître impoli.

Pourtant, c’est une pratique très répandue dans les pays anglo-saxons qui permet de limiter le gaspillage alimentaire (et de ne pas jeter son argent à la poubelle). La plupart des restaurateurs français sont équipés pour vous préparer un doggy bag, et leur mise à disposition deviendra même obligatoire dans le courant de l’année 2021. Et pour ramener vos restes chez vous en mode 100 % zéro déchet, glissez dans votre sac une boîte bento en inox vide avant d’aller au restaurant 😉

Une fois vos restes emballés, pensez à les mettre au frigo le plus vite possible et à les consommer le jour suivant.

7. Installer un compost

composter appartement

Jeter ses déchets organiques dans la poubelle ménagère, ce n’est pas très bon pour la planète. En effet, cette pratique a tendance à :

  • augmenter considérablement notre quantité de déchets ;
  • entraîner plus de trafic routier vers les déchetteries ;
  • entraîner des émissions de gaz toxiques lorsqu’ils sont mélangés aux ordures ménagères et incinérés.

Le compostage est un processus de transformation biologique qui est opéré par des petits animaux invertébrés et des micro-organismes. En étant compostés, nos déchets organiques favorisent donc la biodiversité et peuvent servir d’engrais dans nos jardins et collectivités pour enrichir les terres. De plus, composter est possible en appartement ou en maison et demande très peu de temps et de ressources. Le compost peut réduire de 30% le poids de nos poubelle ! N’hésitez pas à vous rapprocher de votre municipalité pour connaître leurs offres et options en termes de composteurs.

8. Acheter des invendus

acheter invendus

Depuis quelques années, il est possible de récupérer les invendus de restaurants et commerces alimentaires, notamment grâce à l’application Too Good to Go. Elle vous permet d’acheter les invendus de vos commerces locaux à prix cassés afin de les éviter de terminer aux ordures et ainsi limiter le gaspillage alimentaire.

Et vous, quels gestes avez-vous mis en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Vous aimez ? Partagez !
Laisser un commentaire
Frais de port réduits

3 € en France métropolitaine

Livraison offerte en France

à partir de 50 € d'achats

Service client réactif

sympa et disponible

Paiement 100 % sécurisé

Visa / CB / MasterCard / Amex

newsletter écolo oopla

Inscris-toi à notre newsletter

  • Pour recevoir chaque mois un concentré d’écologie 
  • Et -10% sur ta prochaine commande