Retour en haut

Economies d’eau : comment agir pendant la sécheresse ?

Equipe OOPLA 21/07/2020 2 commentaires

Dernière modification le

Aggravés par le réchauffement climatique, les phénomènes de sécheresse se font de plus en plus fréquents et provoquent des effets irréversibles sur les écosystèmes et les populations. On estime que les zones touchées par la sécheresse ont doublé depuis les années 70. On en parle peu mais la sécheresse est un fléau qui fait plus de victimes que les séismes, inondations et cyclones réunis. 

Quelles sont les causes et les conséquences de la sécheresse ? Comment agir à votre échelle dans votre quotidien ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce-que la sécheresse et quelles en sont les causes ?

La sécheresse est un manque d’eau sur une durée étendue, assez longue pour impacter les sols et la flore. Le phénomène de sécheresse peut être cyclique ou ponctuel, et n’est pas déterminé de la même façon selon les pays. En France par exemple, une sécheresse est considérée à partir du moment où une région n’a pas reçu une seule goutte de pluie depuis 15 jours consécutifs.

sécheresse france

Il existe différents types de sécheresse :

  • la sécheresse agricole, qui a lieu lorsque le taux d’humidité des sols est trop bas pour assurer de bonnes conditions de production ;
  • la sécheresse météorologique, qui correspond à un manque de pluie sur une longue durée ;
  • la sécheresse hydrologique, qui est considérée lorsque le niveau des cours d’eau baisse de façon drastique.

Les causes naturelles

La sécheresse peut être provoquée par un manque de précipitations. Les cours d’eau ne pouvant pas être rechargés, l’équilibre hydrologique est rompu. Ce phénomène peut être aggravé par des températures élevées, qui entraînent alors une forte évaporation des eaux et donc un assèchement des cours d’eau et des sols.

Les causes humaines

A cause du réchauffement climatique, le manque de précipitation et les températures élevées sont de plus en plus fréquents. La sécheresse entraînée par des causes naturelles peut donc être aggravée par l’activité humaine. De plus, si la baisse des eaux n’est pas gérée efficacement par l’homme et qu’une consommation excessive est conservée, les nappes phréatiques finissent par s’assécher.

restrictions d'eau

Quelles sont les conséquences de la sécheresse ?

La sécheresse a un impact négatif sur divers aspects de la vie sur terre. En voici quelques exemples.

  • Les populations sensibles aux fortes chaleurs sont particulièrement fragiles en périodes de sécheresse, et risquent la déshydratation. De plus, dans les pays où l’eau n’est pas facilement accessible, la sécheresse peut aggraver les risques de famines et d’épidémies.
  • En période de sécheresse, la quantité d’eau disponible diminue et les cultures ne peuvent plus être irriguées suffisamment. Cela provoque une baisse de la production agricole et des pertes de récoltes.
  • La faune et la flore sont fortement affectés par une baisse des niveau des cours d’eau et de la déshydratation des terres. Les animaux ne trouvant pas d’eau, ils vont se déplacer pour en trouver et risquer un déséquilibre de l’écosystème. Au niveau de la flore, des arbres trop secs favorisent les départs de feu.
  • La production d’électricité nécessite de l’eau en grande quantité. Elle est en effet nécessaire pour refroidir les centrales nucléaires. En période de sécheresse, l’eau prévu à cet usage est coupée, entraînant une baisse significative de la production d’électricité.

Quels gestes adopter pour prévenir la sécheresse ?

De nombreux petits gestes du quotidien permettent d’agir contre la sécheresse et d’économiser l’eau. On vous donne quelques exemples ci-dessous.

Consommer chez des producteurs responsables

Les productions agricoles sont extrêmement gourmandes en eau, c’est d’ailleurs l’activité humaine qui en consomme le plus. Il est important de se renseigner et d’encourager les producteurs responsables, qui veillent à utiliser des techniques d’irrigation et des cultures plus économes en eau.

Suivre les recommandations des collectivités

En fonction des périodes de l’année et selon le niveaux des eaux, les collectivités sont susceptibles de demander à ses habitants, agriculteurs et industries de limiter leur consommation d’eau en imposant des restrictions. Au niveau domestique, cela peut se traduire pas une limitation des arrosages de pelouse par exemple. Restez bien informés, et surtout, ne prenez pas ces restrictions à la légère. Vous pouvez consulter ici la carte de France des restrictions d’eau.

récupérateur eau pluie

Récupérer l’eau de pluie

Plusieurs gestes du quotidien ne nécessitent pas d’eau potable, comme par exemple arroser son jardin et ses plantes, laver sa voiture ou nettoyer son mobilier de jardin. Pensez à récupérer l’eau de pluie pour pouvoir l’utiliser pour ces usages.

Vous pouvez même aller plus loin en récupérant vos eaux de cuisson.

Laver sa voiture sans eau

Saviez-vous que laver votre voiture au jet d’eau à votre domicile était illégal ? En effet, il est interdit de rejeter de l’eau usagée sur la voie publique, autre que les eaux dédiées à une utilisation domestique tels que les WC, la douche ou la vaisselle.

Vous avez toujours la possibilité de recourir à des stations de lavages automatiques ou à des  professionnels, mais ces options restent très gourmandes en eau et ne sont pas très économiques. Il existe aujourd’hui des centres proposant des lavages sans eau et écologiques, qui restent une bonne alternative si vous manquez de temps.

lavage voiture sans eau

Mais pour un lavage économique ET économique, la meilleure solution, c’est de le réaliser soi-même et sans eau. Vous aurez simplement besoin d’un peu de temps, de chiffons microfibre et d’un produit du commerce spécialement dédié au lavage sans eau. Vous pouvez également nettoyer vos vitres et rétroviseurs avec du vinaigre blanc (à ne surtout pas utiliser sur de l’aluminium !), et laver votre carrosserie avec une éponge humide et un peu de savon ou de vinaigre blanc. Tant que votre voiture n’est pas trop sale, le résultat sera impeccable ! Le blog 1001 Pneus a dédié un article complet sur le lavage de voiture économique et écologique, n’hésitez pas à le consulter en cliquant ici.

Fermer les robinets

Il s’agit d’une geste de bon sens, mais il est tout de même important de le rappeler. Lorsque vous vous brossez les dents, que vous vous lavez les mains, que vous faites la vaisselle et que vous vous savonnez sous la douche, prenez le réflexe de fermer le robinet afin de ne pas gaspiller d’eau. 

Prendre des douches

C’est encore une fois du bon sens : pour vous laver, favorisez les douches (rapides de préférence). Les bains doivent rester occasionnels, puisqu’ils consomment jusqu’à 175 litres d’eau. Une douche de 5 minutes en consomme en moyenne 80 litres (mais seulement 40 litres avec notre économiseur d’eau pour la douche) .

pommeau de douche économie d'eau

Rester à l’affût des fuites

Autant pour votre porte-monnaie que pour la planète, surveillez régulièrement l’état de votre tuyauterie. Robinets, chasse d’eau, tuyaux, etc. Une petite fuite peut vous faire gaspiller des dizaines de litres d’eau tous les mois. Dès que vous en constatez une, n’attendez pas, et faites-la réparer dès que possible. 

Installer des économiseurs d’eau sur les robinets et sur la douche

Un robinet classique consomme plus de 12 litres d’eau chaque minute. Mais saviez-vous qu’il était possible de réduire consommation d’eau 57 à 82% en installant des économiseurs  d’eau sur vos robinets ?

Idem pour la douche, notre économiseur d’eau permet de diviser par deux la consommation d’eau de votre douche !

mousseur robinet

Sur notre boutique, nous proposons un kit économie d’eau qui vous permettra d’économiser jusqu’à 25.000 litres d’eau par an et par personne. L’installation de ces dispositifs sur vos robinets et douches est rapide et très simple. Il s’agit d’un tout petit investissement, qui vous permettra d’économiser 140 € par an et par personne dans le foyer sur vos factures d’eau et d’énergie. Mais surtout, vous diminuerez considérablement votre consommation en eau !

Pour plus d’astuces et conseils pour économiser l’eau, n’hésitez pas à consulter notre article dédié en cliquant ici.

Et vous, avez-vous mis en place des actions pour éviter de gaspiller l’eau ?

2 commentaires

  1. Nathalie

    Bonjour,
    autres astuces pour récupérer l’eau : quand on veut de l’eau froide et que le dernière utilisation du robinet était chaude, on prend notre bouilloire pour passer du chaud au froid (nous sommes de gros consommateurs de thé…). Nous récupérons également l’eau de nettoyage des fruits et légumes pour arroser le jardin.
    en ce qui concerne privilégier le lave-vaisselle, il faut peut-être s’interroger sur le nombre de litres d’eau qu’il a fallu pour le fabriquer? est-ce vraiment rentable? alors que 2 bacs + récup pour les plantes…

  2. Giang

    Merci pour cet article enrichissant qui m’aide à avoir une vision globale pour économiser d’eau dans ma vie quotidienne ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *