Livraison gratuite en France | Expédition à l'international

Le dessalement de l'eau de mer est-il la solution ?

Les pays qui ont soif investissent massivement ces dernières années pour dessaler l’eau de mer. Mais cela ne se fait pas sans conséquences pour l’environnement.

Avec la diminution des précipitations qu’entraîne en de nombreux endroits le changement climatique, beaucoup de pays se tournent vers le dessalement d’eau de mer pour assurer leur approvisionnement en eau douce.

La logique paraît très simple : plus de 70 % de notre planète est constitué d’océans, il suffit donc de retirer le sel de cette eau et de contempler nos réservoirs se remplir.

A ce jour près de 17 000 usines dans 120 pays sont en activité. Les principaux pays ayant recours à cette technologie sont l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, l’Espagne, les États-Unis et la Chine.

Très coûteuse car grande consommatrice d’énergie, la désalinisation produit 21 milliards de m3 d'eau potable, mais entraîne l’émission de près de 80 millions de tonnes de CO2 chaque année (+10% par an).

Le dessalement de l’eau de mer n'apparaît pas comme une solution raisonnable face à la crise mondiale de l’eau car les usines sont extrêmement gourmandes en énergie et produisent une saumure toxique qui accélère l’acidification des océans et tue la vie aquatique à des kilomètres à la ronde.

Il appartient à chacun d’entre nous de limiter notre impact sur la ressource eau afin de faire en sorte que l’humanité cesse de détruire son patrimoine d’eau douce si rapidement que même la technologie ne puisse le compenser.

Spécialiste des solutions clés en main pour réduire son empreinte écologique tout en économisant de l'argent. Eau, énergie, déchets : nous vous aidons à passer à l'action !

Rejoignez nous sur les réseaux

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram